Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 15:49

 

 

 

     En décembre dernier, lors d'un passage éclair à Koussan, j'avais bien senti que quelque chose avait changé au village... Il ne me fallu pas longtemps pour trouver ce qui m'avait interpellé : la place du village était PROPRE ! Pas un sac en plastique, pas un morceau de papier... et un peu plus loin, des trous creusés au sol et remplis de cendre... mais que c'était-il donc passé pour qu'il y ait une telle révolution !

 

 

 

     L'auteur était, d'après les dires, l'enseignant Tostan (ONG sénégalaise), nouvellement installé à Koussan et chargé de travailler avec les femmes sur les problèmes d'hygiène, de santé, d'éducation... Enfin bref sur tous les domaines permettant d'améliorer les conditions de vie des villageois. La méthode Tostan réside en un programme d'éducation non formel, en langue pulaar, dispensé par un facilitateur pendant une période de 30 mois. Dans le cadre de ses missions, le facilitateur de Koussan avait donc initié ce qu'on appelle ici le « Set-setal » (littéralement propre-rendre propre en wolof), ou grand ménage du village, en incitant les femmes à collecter et brûler les déchets. Si l'expérience n'en est qu'à ces débuts, elle n'en est pas moins encourageante !

 

     Mais Koussan n'est pas le village seul à faire des efforts, puisqu'un autre centre Tostan a ouvert à Talibadji Toucouleur. Et lors de mon séjour avec les stagiaires enseignants, j'eus l'occasion d'assister à une journée « foyers améliorés » menée par Cissokho, le facilitateur de Talibadji.

 

     Après avoir suivi une petite formation, les femmes de Talibadji sont aujourd'hui des pros en foyers améliorés, ces petits fourneaux en argile permettant d'optimiser la combustion du bois. Une bien bonne initiative donc, puisqu'elle permet de diminuer la consommation de bois de chauffe, et par conséquent de diminuer la pression sur les arbres de la réserve. Sans parler des effets bénéfiques sur la santé, les foyers permettant d'éviter à la famille de respirer les gaz toxiques présents dans la fumée...

 

     Armées d'un marteau, d'une boîte de concentré de tomate et d'un mélange « argile/bouse de vache », les femmes ont ainsi réalisé une vingtaine de foyers dans tout le village. Facile à faire, pas cher, en matériaux locaux disponibles partout même en brousse... que demander de plus ! Espérons que d'autres villages se laissent tenter !

 

 

La construction du fourneau, en 10 minute c'est fait !

 

 

 

 

On retire la marmite, et on fait la finition...

 

 

 

 

Le groupe des femmes de Talibadji et leur enseignant Cissokho

 

_

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire - dans La vie là-bas
commenter cet article

commentaires

Présentation


L'  A V E N T U R I E R E

Claire, 30 ans, écologue 
passionée par l'Afrique... et surtout par le Sénégal ! Mon portrait

L E   P R O J E T

Afin de préserver un milieu dégradé et de promouvoir le développement local dans une région de l'Est du Sénégal, le projet de Koussan vise à reconvertir une ancienne zone de chasse en zone de préservation de la nature et de tourisme naturaliste... En savoir plus

claire@projet-koussan.com

Rechercher

Fonds d'appui : aidez-les !

Contribuez au fonds d'appui aux activités génératrices de revenus (microcrédit) en faisant un "don reçyclable" !

Toutes les informations ici !