Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 19:08

 

multi gong 1

 

     Ce samedi matin, à Tambacounda, un étrange convoi partit en direction de la RNC du Boundou. Les convoyeurs n’en étaient pas moins étranges, puisqu’il s’agissait d’Hubert Ndeye, secrétaire général du Conseil Régional et de Harouna Ba, conseiller à la mairie, accompagnés par « Ndaw si » (« la petite », c'est-à-dire moi), telle que la surnommait Hubert. 

 

     Il faut dire que cela faisait plus d’une semaine que je harcelais Hubert pour trouver une solution à mon problème. Depuis quelques temps la situation devenait critique au poulailler de Tambacounda : les précieux poussins de race pure soigneusement élevés par Bocar et Mame Mor étaient victimes d’une mystérieuse maladie (à moins qu’il ne s’agisse d’une dépression due à la captivité ?) qui les décimait un par un. Toujours est-il qu’il fallait agir vite pour éviter de perdre tout le cheptel.

 

     Transformé en poulailler roulant, la benne remplie de copeaux de bois et une natte en guise de toit, le pick-up des convoyeurs partit en direction de Gonguedji, petit village diakhanké au sud de la RNC. L’objectif, livrer le lot de poussins de Kemoko Cissokho, le 2e éleveur « multiplicateur » de races pures de la réserve.

 

     C’est ainsi que 8 leghorns, 3 sussex herminés et 1 coucou de Rennes furent apportées à Gonguedji. En arrivant, nous trouvâmes un Kemoko un peu amoché, mais qui reprit vite le sourire en voyant la taille de ses « poussins ». A peine 4 mois et presque 2 fois plus grands que les poules locales ! Kemoko ayant pris du retard dans la construction du poulailler à cause de sa blessure à la main, les poussins furent installés dans une case transformée en poulailler d’attente.

 

 multi gong 2

Kemoko Cissokho, avec son beau chapeau d'écogarde et son bras en écharpe...

 

multi gong 3

Aboubacar, Alassane, Hubert et Kemoko. Chacun son poulet !

 

multi gong 4

Harouna nous présente la "coucou de Rennes", notre seul spécimen encore en vie après les mortalités à Tamba.

Une chance !

 

 

     Une fois le poulailler fini, les poussins y seront transférés et isolés du reste de la volaille locale afin de maîtriser leur reproduction. Car dans peu de temps, les poules devraient commencer à pondre. Avec ses 2 coqs et 6 poules de race Leghorn, Kemoko pourra ainsi multiplier cette race et devenir le premier fournisseur de Leghorn pure de la région. Les poules sussex et coucou étant là pour assurer une bonne couvaison, car il est bien connu que si les poules Leghorn sont de très bonnes pondeuses, elles sont de mauvaises mères. Espérons maintenant que les poussins s’adaptent bien à la brousse et ne développent pas de maladie… à suivre !

 

     Et au fait, merci SG pour le coup de main, j'espère que la balade vous aura plu !

 

multi gong 5

Eh hop ! Dans la cabane !

 

multi gong 6

Voilà nos stars du jour : Leghorn, coucou, et sussex herminé

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation


L'  A V E N T U R I E R E

Claire, 30 ans, écologue 
passionée par l'Afrique... et surtout par le Sénégal ! Mon portrait

L E   P R O J E T

Afin de préserver un milieu dégradé et de promouvoir le développement local dans une région de l'Est du Sénégal, le projet de Koussan vise à reconvertir une ancienne zone de chasse en zone de préservation de la nature et de tourisme naturaliste... En savoir plus

claire@projet-koussan.com

Rechercher

Fonds d'appui : aidez-les !

Contribuez au fonds d'appui aux activités génératrices de revenus (microcrédit) en faisant un "don reçyclable" !

Toutes les informations ici !