Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 19:35



     Enfin, après plusieurs mois de pluies, les villages de la zone redeviennent accessibles. C'est l'époque des récoltes et le "cossum" (lait) déborde des calebasses !

     Le moment idéal pour faire une petite enquête sur les pratiques d'élevage dans la zone, afin de mieux gérer la réserve et proposer des actions pour améliorer les conditions d'élevage, activité si importante dans le Boundou.

     Avec Anne, travaillant pour la Fédération des Alpages d'Isère et de passage dans la région de Tamba, nous avons donc sillonné les principales zones d'élevage de la réserve en 4 jours, et voici quelques photos de la mission...

(Photos d'Anne et de moi)


Au petit matin, à Anguili, les éleveurs traient les vaches. Ils laissent le veau commencer le travail, puis l'écartent et attachent les pattes arrière de la mère pour la maintenir... toute une technique !


Si ce n'était le baobab en arrière plan, on se croirait en Suisse... Eh bien non, notre visite commence au coeur de la réserve, sur le site d'Anguili, lieu de campement des éleveurs de Talibadji pendant la période des récoltes (car il faut s'éloigner des villages pour éviter de saccager les champs !)

Petit dej à Anguili, après avoir passé la nuit au milieu des vaches sur nos lits pico ! Et pour l'occasion, Daouda Sow, PCR de Dougué et grand éleveur de Talibadji, nous a accompagné ! (sur la photo : Daouda Sow, Abdoulaye Kante et moi)

Le boucher de Koussan, préparant un mouton pour sa petite dibiterie. Un marché porteur car les éleveurs doivent parfois vendre un animal pour faire face à certaines dépenses.

Anne fait une tentative d'approche vers les veaux de Koussan... mais ils sont plutôt peureux !


   

Pour aller à Toumboura, la piste n'étant pas encore praticable pour la voiture, nous avons dû emprunter des motos... et on ne se moque pas du look !


Anne avait sa moto aussi !
 
A Toumboura, les femmes préparent le "beurre de vache". Il suffit de faire chauffer le lait, et de récupérer la matière grasse surnageant.


 A Koussan, les troupeaux sont tous conduits par les bergers. Ici, une femme amène les chèvres à l'écart du village pour les confier au berger.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chris, gardienne de 2 moutons... 22/10/2009 22:25


Quelle déception!!! les photos du 18.10.09 n'apparaissent pas...?
Chris


Présentation


L'  A V E N T U R I E R E

Claire, 30 ans, écologue 
passionée par l'Afrique... et surtout par le Sénégal ! Mon portrait

L E   P R O J E T

Afin de préserver un milieu dégradé et de promouvoir le développement local dans une région de l'Est du Sénégal, le projet de Koussan vise à reconvertir une ancienne zone de chasse en zone de préservation de la nature et de tourisme naturaliste... En savoir plus

claire@projet-koussan.com

Rechercher

Fonds d'appui : aidez-les !

Contribuez au fonds d'appui aux activités génératrices de revenus (microcrédit) en faisant un "don reçyclable" !

Toutes les informations ici !