Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 10:08

Multiplicateurs4

 

Multiplicateurs5

 

     Après une nuit enfermée dans le poulailler de Diappa, la petite trappe avant s’ouvrit. Un peu perplexe, les Limousines s’avancèrent doucement puis commencèrent à gratter le sol et picorer les insectes du mur. Tour à tour, les poules vinrent à l’entrée, mais n’osèrent pas dépasser le pas de la porte. Puis les jeunes coqs, plus hardis, longèrent le mur jusqu’à voir les immenses étendues de maïs entourant le poulailler. C’était donc ça le monde extérieur ?

 

     Il est vrai qu’à 50 jours, nos poussins avaient bien grandi mais ils n’avaient jusqu’à présent jamais vu la lumière du soleil. Ils ne savaient pas encore à quoi ressemblait leur nouvelle terre d’accueil, loin de leur Limousin d’origine. Leur première vision fut donc la concession de Diappa à Seno Thiekoye, où nous avions construits deux mois plus tôt le fameux poulailler « multiplicateur » destiné à reproduire les individus de race limousine (voir le poulailler de Diappa).

 

Multiplicateurs7

 

Multiplicateurs3

 

     Pour ce premier lot de 20 poules et 5 coqs, la vraie vie africaine allait commencer. Fini l’aliment préparé mis dans la mangeoire matin et soir, il faudrait vite composer avec les ressources locales. Pas un problème en soi pour ces poules fermières, qui commençaient déjà à se chamailler pour attraper une chenille de passage. Au bout de quelques heures, le groupe commença à s’éloigner de plus en plus du poulailler, tout en restant vigilant à chaque fois qu’une des poules locales de Diappa venait inspecter les nouvelles recrues.

 

Multiplicateurs2

 

Multiplicateurs8

 

     Pendant ce temps, Diappa Diallo, Kemoko Cissokho et Bocar Ba observaient avec attention leur va-et-vient en même temps qu’ils suivaient les cours de Bocar et Mame Mor sur les soins à apporter aux poussins. Nous comptions effectivement sur ces 3 éleveurs pour constituer un noyau de reproducteurs de différentes races pures, dont la limousine, afin de fournir à tous les aviculteurs des sujets de qualité. Si Kemoko et Bocar n’était pas encore prêts à accueillir leur groupe, la vue des poussins de Diappa les motiva à poursuivre leur travail pour obtenir chacun leur lot. D’ici la fin de l’hivernage, le reste des poussins devrait donc être amené dans la RNC pour constituer les différents élevages multiplicateurs. Rendez-vous donc d’ici fin septembre pour la suite de l’histoire…

 

Multiplicateurs1De gauche à droite : Kémoko, Bocar Sow, Diappa et sa fille, Mame Mor et Bocar Ba

 

Multiplicateurs6

Bocar Sow et son appareil photo numérique datant d'une autre époque... et marchant avec une disquette !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation


L'  A V E N T U R I E R E

Claire, 30 ans, écologue 
passionée par l'Afrique... et surtout par le Sénégal ! Mon portrait

L E   P R O J E T

Afin de préserver un milieu dégradé et de promouvoir le développement local dans une région de l'Est du Sénégal, le projet de Koussan vise à reconvertir une ancienne zone de chasse en zone de préservation de la nature et de tourisme naturaliste... En savoir plus

claire@projet-koussan.com

Rechercher

Fonds d'appui : aidez-les !

Contribuez au fonds d'appui aux activités génératrices de revenus (microcrédit) en faisant un "don reçyclable" !

Toutes les informations ici !