Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 23:41
perco1

     C'est le 29 décembre dernier, alors que nous rentrions d'un grand tour dans la réserve, que nous l'avons croisé sur notre chemin, complètement par hasard.

     Quand je dis nous, comprenez le groupe d'aventurier confirmé composé de mon père et mon frère, des 3 Allanic (Corinne, Jean-Yves et Guillaume) et de mon futur mari (qui l'est devenu 2 jours plus tard à Tamba, mais ça c'est une autre histoire!) venus tout spécialement me rendre visite dans la réserve en cette fin d'année 2009.

     Après avoir veinement attendus les hippos à Sane, vous repartîmes par la piste Toumboura-Belly. Abdoulaye et moi devancions la voiture, chacun sur notre moto, lorsque je vis deux gros rapaces décoler de la piste au loin. Ne reconnaissant pas l'allure générale de l'oiseau, je m'arrêtai net et dégainai mon appareil. Les deux rapaces, l'un brun l'autre au corps blanc, s'éloignèrent rapidement mais j'eus le temps de prendre quelques clichés. La queue en flèche me faisait penser au bateleur, mais le blanc du coprs et du dessus des ailles n'allait pas... qui était-il ?

     Une fois à Tamba, je sortis mes guides et tombai sur la page des vautours : pas de doute, il s'agissait du vautour percnoptère ! 139è espèce au compteur de la réserve, et surtout espèce classée "En danger" dans la liste rouge de l'IUCN.

     En fouillant rapidement sur Internet, je trouve quelques infos : il s'agit d'une espèce migratrice, vivant dans le sud de l'Europe et en Asie, et passant l'hiver en Afrique sub-saharienne. Son rapide déclin aux cours des dernières décennies, plutôt alarmant, l'a fait passé dans la catégorie des espèces menacées. Les menaces qui pèsent sur ce charognard sont principalement l'empoisonnement dû à l'ingestion de cadavres intoxiqués et l'électrocution du côté européen et en Asie. En afrique, ils souffriraient plutôt du manque de nourriture, les cadavres d'ongulés devenant de plus en plus rare...

     Si on l'a vu quelques fois le long de la Falémé, c'est un vautour qui se fait rare au Sénégal. On parle, dans le bouquin de Morel, de possible reproduction dans le pays... Si les 2 vautours que j'ai vu sont bien le mâle et la femelle, leurs jeux aériens avec piqués et cercles de vol majestueux iraient dans ce sens... il resterait à trouver le nid pour confirmer ! Il parâit que le vautour percnoptère aime les falaises... entre Toumboura et Belly, ne sommes nous pas justement dans la zone des collines.... ???


 
percno2 percno3

Photos un peu moisies, mais on le reconnait c'est le principal !




   

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire - dans Faune
commenter cet article

commentaires

Présentation


L'  A V E N T U R I E R E

Claire, 30 ans, écologue 
passionée par l'Afrique... et surtout par le Sénégal ! Mon portrait

L E   P R O J E T

Afin de préserver un milieu dégradé et de promouvoir le développement local dans une région de l'Est du Sénégal, le projet de Koussan vise à reconvertir une ancienne zone de chasse en zone de préservation de la nature et de tourisme naturaliste... En savoir plus

claire@projet-koussan.com

Rechercher

Fonds d'appui : aidez-les !

Contribuez au fonds d'appui aux activités génératrices de revenus (microcrédit) en faisant un "don reçyclable" !

Toutes les informations ici !